TONY M "LE POULIDOR DU TROT"


16 Aug
16Aug

A l'instar du fameux coureur cycliste, dont il fut le contemporain, Tony M, né en 1963 et issu de la plus fameuse génération, celles des "T", collectionna un nombre de places d'honneur parmi les plus uniques en son genre....

Il faut dire que ce superbe champion, s'il avait pu bénéficier d'une concurrence plus faible, aurait sans doute fini sa carrière avec un palmarès sans doute hors du commun.

Mais il dut faire face tout au long de ses années de compétition à des adversaires parmi les plus féroces de l'histoire, et son mérite fut de pouvoir néanmoins les battre de temps à autre, et d'afficher un courage et une persévérance, qualités qui l’amènera à être l'un des plus redoutables trotteur de cette époque, et ce jusqu' à 10 ans.

Ainsi, Tony M eut affaire, dès son plus jeune âge a des stars comme Roquépine, puis a ses congénères, ou la bataille faisait rage et ou les trotteurs Français dominaient la planète, raflant tout, surtout par l'entremise de Une De Mai et Tidalium Pelo.

Le protégé de Léopold Verroken ne lâcha cependant jamais le morceau, et parvint à remporter, a 10 ans, le Prix de France, après y avoir été deuxième les deux années précédentes. Il en fit de même au Prix de Paris, où il fut consacré à 9 ans cette fois, en 72, après, là aussi, une multitudes de places d'honneur dans cette épreuve.

Sur le Prix d'Amérique, il fut 3 fois deuxième (68-70-73) et deux fois quatrième (71 et 72) sans jamais pouvoir l'emporter.

Idem a l'Elitlopp, où il "tomba" cette fois sur Fresh Yankee, légendaire champion d'Outre-Atlantique et où il dut se contenter une nouvelle fois du premier accessit.

Tony M possédait tout : tenue, vitesse, endurance, il était performant partout et il parvint à battre Une de Mai dans un Prix de l'Atlantique resté dans les mémoires…Au final, l'un des champions les plus complet de l'histoire, qui fit partie de cette merveilleuse génération dorée des années 60, et qui s'avéra un lutteur hors norme, parvenant tout de même à se forger un palmarès des plus respectable.

C2L


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.