MEADOW ROAD : L'OMBRE NOIRE


08 Aug
08Aug

Suédois d'origine Américaine, ce petit fils de Nevele Pride allait " affoler les compteurs" partout où il se produisit, laissant une impression de vitesse comme rarement on a pu assister dans l'histoire du trot International.

Parcourant l'Europe, il s'octroya le Grand Prix des Nations en Italie, l’Olympiatravet en Suède et le "Statue Of Liberty " aux U.S.A, battant les records chronométriques de presque toutes les pistes qu'il foulait.

Lauréat de 11 des 12 courses auquel il participa entre 3 et 4 ans, allant toujours plus vite, jusqu'à ce 27 Mai 1985, dans une édition de l'Elitlopp restée dans la légende....

En effet, dès la 1ere batterie qualificative, Mon Tourbillon, au sommet de son art, écrase le lot dans un temps canon,1'11'9", record d'Europe !

On attendra à peine 1/2 heure pour qu'un deuxième coup de tonnerre retentisse avec Minou du Dongeon, qui réalise un extravagant 1'11'5", dans une ambiance " électrique"....

Meadow Road, lui, s'est contenté de se qualifier, dans ces séries courues comme s'il s'agissait déjà de la finale...

Et dans celle-ci, ayant bien mieux " géré" son affaire, il parvient a terrasser les deux bolides français, en 1'11'6", soit 3 chronos cataclysmiques en cette année 85.

Fort de ce succès, il ira encore, aux Etats-Unis notamment, affronter les plus performants chevaux de vitesse, les écrasant de toute sa classe, allant " plus vite que son ombre"...

Ce cheval noir, qui alliait force et vélocité, finissant ses parcours a une vitesse phénoménale, termina sa carrière avec un compte en banque équivalent aujourd'hui à près de 3 millions d'Euros.

L'un des plus grands "sprinters" de l'histoire.

C2L


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.