JAMIN "LA MORT QUI RAMPE"


30 Jun
30Jun

"La mort qui rampe" 

Né en 1953, cet extraordinaire compétiteur, aux changements de rythmes soudains et dévastateurs, révolutionna le trot Français en étant l'un des premiers à devenir une vedette planétaire, gagnant aux 4 coins du monde, stupéfiant les américains et battant tous les records chronométriques de l'époque....

D'abord au Prix d'Amérique, qu'il remporte 2 fois consécutivement (1958 et 1959), dont la triple couronne 59, (Prix de France et de Paris dans la foulée), avant d'aller balayer les scandinaves dans un Élitlopp de légende, couru cette année-là sur 3200 mètres....

Mais son "sommet", son Graal, c'est aux États -Unis qu'il l'obtiendra, remportant un International Trot mythique, devant tous les cracks Américains et le champion Italien Tornese.....

Surnommé par les yankees " The creeping death" ("la mort qui rampe") il n’avait, en effet, pas son pareil pour fondre sur ses adversaires, comme un véritable prédateur sur sa proie...

Quasiment "imprenable " de 1957 à 1960, Jamin a fini, paisiblement ses jours en 1982 au Haras des Rouges Terre, lieu de sa naissance, dans l'Orne.

Par C2L


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.