GÉLINOTTE "LA MADONE DES SLEEPINGS"


06 Jul
06Jul

"La madone des sleepings"

Idole absolue des annees 50, Gélinotte, la " Madone des sleepings" (surnommée ainsi en raison des incessants voyages en train qu'elle dut effectuer aux 4 coins de l'Europe), jouit d'une popularité sans égale, au moment même ou la France se passionnait pour le Tiércé nouvellement inventé.....

Née en 1950, cette jument caractérielle et éprise de liberté n'hésitait pas a s'évader dans les champs voisins de son haras de Croissanville, afin d'aller " chiper" quelques pommes, son met préféré......

C'est sous la férule de Charley Mills, le "sorcier de chamant", l'un des plus grand entraineur-driver de tout les temps, qu'elle se révéla, se construisant un palmarès vertigineux, alignant notamment, en 1956, 14 victoires consécutives....

Double lauréate des prix d'Amérique 56 et 57, elle dut aussi sa célébrité au fait d'avoir fait retentir la Marseillaise quasiment partout sur le continent, raflant 2 Élitlopp, 2 Grand prix d'Aby, 2 Grand prix de la Loterie, l'Élite-Rennen, 2 Grand circuit Européen, sans parler de ses 2 Prix de France, et de ses 3 (!) Prix de Paris.....

Sa popularité était telle qu'elle continua à alimenter les pages des journaux ainsi que toutes les conversations sur les hippodromes.....en fait tout le monde connaissait Gélinotte, même les gens qui ne jouaient pas....

Celle qui restera longtemps une référence absolue du trot , s'est éteinte en 1970, en mettant bas un poulain par le grand Fandango.....

Par C2L






Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.