COPIAD, « LE CHOUCHOU DE SOLVALLA »


14 Aug
14Aug

S'il fallait choisir parmi les trotteurs les plus adulés, nul doute que Copiad trônerait tout en haut de tous les palmarès.

Enfant chéri de Solvalla, ce trotteur d'origine Américaine, mais élevé en Suède, appartient à cette élite qui ont fait la gloire du trotting Scandinave.

Révélé dès son plus jeune âge, à 3 ans, remportant ou se plaçant lors de ses 8 sorties, avant d'"exploser" littéralement 1 an et demi plus tard, pour grimper tout en haut de la hiérarchie, cumulant victoires sur victoires, et remportant à 5 ans l'Elitlopp, dans une ambiance de " fin du monde".

Son grand rival fut Zoogin, autre guerrier de la même génération, mais cela n'empêcha pas Copiad de récidiver l'année suivante, réussissant un sensationnel doublé dans l'Elitlopp, ce que très peu ont pu faire dans l’histoire….

Parcourant la Scandinavie, il s'adjugera notamment la Finlandia Adjo, le GP d'Oslo à deux reprises, courant sans cesse, et se forgeant un palmarès qui l'amènera à un compte en banque riche de 2 millions  d'Euros....

Célébrissime en Suède, tout autant qu'une rock star ou un footballeur, Copiad avait l'habitude après une belle victoire de faire un tour d'honneur, salué et applaudi comme jamais.

Il ne viendra, hélas, jamais en France, mais eu l'occasion de battre sur ses terres le champion Abo Volo, lors de ses deux triomphes à l' Elitlopp. Au final, ce phénomène aura couru 81 fois, pour 50 victoires et 16 places, essentiellement sur des parcours de vitesse, dépassant rarement les 2300 m .


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.