Réponse à l'éditorial de C.Ugnon.Fleury paru dans Paris Turf


12 Nov
12Nov

Dans son éditorial, à paraître ce mercredi, dans les colonnes de notre quotidien préféré, Mr Ugnon Fleury émet l'idée que ce fut une "pauvre" réunion que celle de dimanche pour les parieurs:

Nous sommes désolés, mais donnez-nous à NOUS, LES PARIEURS, des réunions comme celle là tous les jours, et croyez nous, les enjeux grimperont en flèche: de L'Autonomie, à Alagorn d'Alalia, en passant par Bunny Flight, Moises Has et autres Kapteen....le plein est fait !...et ce, sur des chevaux sûrs, dans des courses de haut niveau.

Chute du Quinté : Nous avons assez dit, et redit, le plus bruyamment possible, que supprimer le 4/5 était la pire erreur, quand il fallait , au contraire ne laisser que celui-ci, et enlever les B3 et B4.....qui joue au quinté pour avoir les 3 Premiers?....personne

Les 3 premiers cela s'appelle un tiercé, les 4 un quarté....

Enfin, l'optimisation du programme : Cela passe par l'optimisation du spectacle : que les meilleurs rencontrent ...les meilleurs.

A quand les hongres en Groupe I ?

Continuerez vous à oser appeler le Prix d'Amérique " Championnat du monde des trotteurs", alors que Cleangame (pour ne citer que celui-ci) ne peut même pas y participer ????...Il serait temps, en effet, et AU PLUS VITE, de changer les choses, EN PROFONDEUR, dans un système vieillot, et complètement dépassé....

Au delà du clivage Galop-Trot (surannée),le renouvellement des générations de joueurs est un sujet dont on parle peu souvent...  Et pourtant c'est aussi  une question fondamentale pour l'avenir des courses en France  !

C2L.



Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.